retour

Agence Leconte-Noirot : Site archéologique de Chassenon

description :

La passerelle Plus de la moitié du cheminement le long de la passerelle s’ouvre à la libre découverte et observation des vestiges, sans lutrin interposé. Il s’agit du premier contact avec le monument : le dépouillement de l’aménagement est recherché tant au premier plan de la passerelle qu’aux autres afin d’offrir la vue la plus vierge possible.|Usages et plaisirs des Thermes Ce lieu largement ouvert sur les vestiges et le paysage à l’est et les vestiges à l’ouest, a vocation à restituer un art de vivre, celui pratiqué dans les thermes de Chassenon et plus largement celui des thermes dans l’antiquité du monde romain. La scénographie dessine une architecture précieuse, composée symétriquement, en écho au plan des thermes, usant du vocabulaire romain quant à la présence de la coupole et de fac-similés de fresques et mosaïques.|Travailler dans les thermes - l’étage de service Ce lieu explique le niveau technique des thermes, permet de comprendre les différents circuits d’air et d’eau avec notamment les plaques tournantes que constituent les cours de chauffe. Les vitrages porteront en filigrane léger une façade architecturale reconstituée d’une des cours de chauffe à échelle 1.|L'archéologie moderne et ses outils sur le terrain La fouille est exposée à échelle 1 à plusieurs stades d’avancement. On y découvre les étapes successives du débroussaillage, du décapage, du carroyage, du creusement des 1ères tranchées, de l’établissement d’une coupe stratigraphique … etc.|Au-delà, de l’expérience archéologique du terrain, le 2ème volet s’ouvre : il s’agit du laboratoire dernier espace du centre d’interprétation. Il s’agit de recréer l’ambiance studieuse ordonnée d’un laboratoire archéologique qui cumulerait toutes les spécialités : micromorphologie, palynologie, archéozoologie… etc. jusqu’à la restitution virtuelle en 3D et le reconstitution physique des objets. |La toiture de la salle multimédia forme un belvédère remarquable et utile au rassemblement des groupes en fin de visite du CI. La plateforme équipée d’une borne interactive DirectVision permet de viser et « faire parler » la cour de chauffe nord.|Au cœur des Thermes : Cette salle est un sas sensoriel qui offre une mise en ambiance forte avant la déambulation dans les vestiges eux-mêmes : décors plus ou moins fastueux, piscines et vasques dans un miroitement d’eau, travail des esclaves dans les sous-sols et rougeoiement des fours, activités des curistes, soins et massages… Il faut imaginer un spectacle d’immersion totale de 4/5mn.|La cour Nord C’est dans la cour septentrionale dite '' de service '', cœur logistique des thermes, que la visite '' couverte '' se conclut. Ce vaste espace -dédié occasionnellement à des spectacles- est une zone de transition vers le reste du parc archéologique. |