retour

Agence Leconte-Noirot : Musée Archéologique de Carthage

description :

Le pont du navire carthaginois ; La scénographie générale du centre d'interprétation est bâtie sur la métaphore de la navigation. Carthage est un navire à l'ancre, la citation de Strabon vient étayer ce parti pris. Ainsi, les visiteurs sont invités à arpenter le pont d'un navire antique imaginaire, celui des orientaux qui fondèrent, avec Elissa-Didon, Qart Hadasht. |Parvenus au bout du pont de bois du navire, les visiteurs sont invités à descendre à terre, à découvrir ce qui est caché derrière la légende. Il s'agit d'expliciter qui étaient les fondateurs de la ville : des marins phéniciens des commerçants exceptionnels, maîtres de la méditerranée. |La restitution réaliste d'une fouille d'une maison du quartier d'Hannibal est le lieu d'une exposition détaillée qui s'exprime sous plusieurs formes: - la reconstitution elle-même avec des fac-similés de grande qualité
- des panneaux graphiques largement illustrés
- une maquette du quartier d'Hannibal|L'aile Est est largement ouverte, transformée en galerie, permettant ainsi aux promeneurs de passer librement des jardins, en particulier de la zone des absides de Belé, à la cour du musée et réciproquement. La présence d'un grand bassin et de sculptures marquent la nature muséale de cet aménagement participant tout à la fois à l'agrément des parcours extérieurs qu'intérieurs.|Monde funéraire et religieux punique: Le centre est occupé par la reconstitution d'une parcelle hyperréaliste du tophet : émergeant d'un fac-similé de sol herbeux, les stèles nombreuses, denses, forment un tapis spectaculaire de lapidaires. |Carthage Romaine: Les amphores, par groupe, prennent place dans une variété de positions. Il s'agit de créer un ''tableau'' complexe donnant à imaginer les amphores inscrites dans un mouvement d'échanges, de voyages, de commerce. |Panthéon romain La salle bénéficie d'une vue remarquable sur le bassin extérieur au travers d'une large baie vitrée. Une quinzaine de têtes de dieux accueillent et encerclent le visiteur . En toile de fond, un cyclorama compose une limite abstraite faite d'un jeu de lumières .|